compteur
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

06/12/2016

Bonjour

 – [...] partout, hélas ! je me vois forcée de dire que vivre c’est souffrir et combattre, que se faire un sort est une chose difficile. Cependant, il ne faut pas perdre courage, bien au contraire : si la route est pénible, nous avons beaucoup de forces pour en franchir les obstacles. Avoir en tout une conscience droite, un but louable, une volonté ferme et constante, c’est avoir déjà acquis le fonds principal sur lequel l’édifice doit reposer.

Henriette RENAN (Lettres intimes)

 Voir Résonance n° 1010

04/12/2016

3951 à 3960 - Colette, F.Mitterrand, M.Butor

3951 – Dire la vérité, oui, mais toute la vérité, on ne peut pas, on ne doit pas.

     COLETTE (La vagabonde) t.1

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1986 – page 1216

Mot clef: vérité

 

3952 - - Le bonheur? Es-tu sûr que le bonheur me suffise désormais? Il n'y a pas que le bonheur qui donne du prix à la vie.

     COLETTE (La vagabonde) t.1

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1986 – page 1232

Mots clefs: bonheur, vie

 

3953 – Cette fille simple, qui vit tout près de la nature, sait qu'il suffit, pour dénouer toutes nos misères, d'un geste, si facile, à peine violent... On est mort, comme on est vivant, sauf que la mort est un état qu'on choisit, tandis qu'on ne choisit pas sa vie...

     COLETTE (L'envers du music-hall) t.2

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1986 – page 312

Mots clefs: mort, suicide, vie

 

3954 - « Je serai bien avancée quand je n'aurai plus de chagrin! À quoi est-ce que je m'occuperai après? »

     COLETTE (Mitsou) t.2

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1986 – page 715

Mot clef: chagrin

 

3955 - - Ce qu'elle est mauvaise mère votre chatte! S'écriait Camille indignée. Elle ne pense même plus à ses petits qu'on lui a ôtés!

          - Mais c'étaient des paroles de jeune fille, reprit Alain, défiant. Les jeunes filles sont toujours de bonnes mères, avant.

    COLETTE (La chatte) t.3

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1991 – page 826

Mots clefs: chat, jeune fille, maternité, mère

 

3956 – Qu'est-ce qu'il y a dans une jeune fille, d'achevé, de prêt à servir, d'enthousiaste, sinon sa sensualité?...

    COLETTE (Le képi) t.4

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 2001 – page 356

Mots clefs: jeune fille, sensualité

 

3957 – A parler de soi, on ne sent la fatigue que quand on a fini.

     COLETTE (Le képi) t.4

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 2001 – page 368

Mots clefs: égocentrisme

 

3958 - - Que veux-tu, disait ma mère, c'est une vieille fille.

           - Mais, maman, elle est mariée!

           - Crois-tu, repartait Sido vertement, qu'on cesse d'être vieille fille pour si peu?

     COLETTE (Le képi) t.4

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 2001 – page 390

Mots clefs: célibat, mariage, vieille fille

 

3959 – Il n'y a d'amour éternel que contrarié. Méfiez-vous d'un amour paisible où tout va bien! Quand c'est difficile - quand c'est tout le temps difficile - , l'amour ne s'éteint pas.

     François MITTERRAND (cité dans Le Monde daté du 7 octobre 2016)

  Mots clefs: amour, difficulté

 

3960 – Une des façons les plus importantes d'agir sur la réalité, c'est de passer par le langage.

     Michel BUTOR (cité dans Le Monde daté du 26 août 2016)

  Mots clefs: action, langage, réalité

13:14 Publié dans Citations | Lien permanent | Commentaires (0)

Bonjour

  – Les bons doivent être simplement bons ; toute pointe de moquerie implique un reste de vanité et de défi personnel qu’on finit par trouver de mauvais goût.

                Ernest RENAN (Ma sœur Henriette - 3)  

 Voir Résonance n° 1002

03/12/2016

Bonjour

 – Je dis, du moment où quelqu’un installe, sous son toit, fût-ce le dernier des pauvres diables, fût-ce la dernière des filles, je dis qu’il leur doit de la protection, qu’il leur doit du bonheur...                                   

                Octave MIRBEAU (Le journal d'une femme de chambre)

  Voir Résonance n° 1000

 

02/12/2016

Bonjour

  – Eviter toute appartenance : fuir non seulement tout groupe de pression mais aussi toute discipline scientifique définie, campus local et savant dans la bataille globale et sociétaire ou retranchement sectoriel dans le débat scientifique. Ni maître donc, ni surtout disciple.

                                    Michel SERRES (Le tiers-instruit)

 Voir Résonance n° 989

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique