compteur
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

03/01/2017

3971 à 3980 Mirabeau, H.Queffelec, C.Baudelaire, R.Fortassier, J-K.Huysmans, Champfleury, Y.Queffelec

3971 – Dieu veuille préserver ces pauvres peuples de perdre jamais leur idiome barbare et leur droiture de cœur... Le caractère de la noblesse bretonne n'est pas la tyrannie... Tout l'état-major de la garde-côte est composé de gens de qualité et de race de mille ans... Les seigneurs ne parlent à ces paysans dans leur langage dur et grossier que d'un air bon et riant... Je sentais combien je suis peu digne de commander à des gens de cette trempe -là... Enfin j'ai le regret de ne pas être breton.

     Bailli de MIRABEAU (dans « Franche et secrète Bretagne » - H. Quéffélec)

  Éditions Arthaud – 1960 – page 62

Mots clefs: breton, langue bretonne

 

3972 – Contrairement au proverbe, le Breton est d'avis qu'il est moins pratique d'avoir affaire à Dieu qu'à ses saints. Les saints ont été des hommes comme lui, souvent dans sa condition; ils ont vécu presque tous là où il vit: entre gens du même bord on se comprend mieux.

     Henri QUEFFELEC ( Franche et secrète Bretagne )

   Éditions Arthaud – 1960 – page 65

Mots clefs: breton, dieu, saints

 

3973 – Passez en revue , analysez tout ce qui est naturel, vous ne trouverez rien que d'affreux. Tout ce qui est beau et noble est le résultat de la raison et du calcul.

     Charles BAUDELAIRE (cité dans « A rebours »-Introduction)

   Imprimerie nationale – 1981 – page 14

Mots clefs: calcul, beauté, naturel, raison

 

3974 – Car tout véritable voyage abolit à jamais – mais qui d'autre que les poètes ont osé le proclamer? - le pays rêvé sur les cartes et les estampes, dans les musées, ou dans les merveilleux guides.

     Rose FORTASSIER (dans « A Rebours »-Introduction)

   Imprimerie nationale – 1981 – page 20

Mots clefs: rêve, voyage

 

3975 – Il en était de même de ses Rembrandt qu'il examinait, de temps à autre, à la dérobée; et, en effet, si le plus bel air du monde devient vulgaire,insupportable, dès que le public le fredonne, dès que les orgues s'en emparent, l'œuvre d'art qui ne demeure pas indifférente aux faux artistes, qui n'est point contestée par les sots, qui ne se contente pas de susciter l'admiration de quelques-uns, devient, elle aussi, par cela même, pour les initiés, polluée, banale, presque repoussante.

     Joris-Karl HUYSMANS (A rebours)

   Imprimerie nationale – 1981 – page 177

Mots clefs: banalité, œuvre d'art, vulgarisation

 

3976 – La caricature est avec le journal le cri des citoyens.

     CHAMPFLEURY (cité dans « Mœurs conjugales » Daumier – Introduction)

   Éditions Vilo – 1967 – page 8

 Mots clefs: caricature, citoyen, contestation, journal

 

3977 – Oublie la Bretagne, Biyannick. La Bretagne n'est déjà plus qu'une aberration géographique à la merci des promoteurs. Je ne donne pas cher de ta peau si tu restes ici. Un pays, c'est une descendance accrochée bec et ongles à l'histoire, comme aux îles, aux bateaux. Tu la trouves accrochée, toi?

     Yann QUEFFELEC (Bretagne Horizons)

   Éditions du Chêne – Collection Panoramique – 1997 – page 83

Mots clefs: Bretagne, descendance, histoire, pays

 

3978 – La marée noire, Biyannick! Rigolade. Le poison des côtes bretonnes, de l'âme bretonne, c'est le béton. C'est Pornichet, la Baule, Saint-Quay, ce sont les parkings, c'est l'argent. L'homme est un éternel déçu. Quel accident l'a détruit? Quel dieu vengeur coupa son âme en deux? Amoureux, il est bête. Intelligent, c'est un cœur sec. Riche, il détruit tout.

     Yann QUEFFELEC (Bretagne Horizons)

   Éditions du Chêne – Collection Panoramique – 1997 – page 158

Mots clefs: argent, béton, Bretagne, côte, marée noire, parking, poison, pollution, station balnéaire, urbanisation

 

3979 – Avenir et tradition. Pas de renouveau qui n'ait ses racines au plus profond.

     Yann QUEFFELEC (Bretagne Horizons)

   Éditions du Chêne – Collection Panoramique – 1997 – page 164

Mots clefs:avenir, racine, renouveau, tradition

 

3980 – Où qu'il triomphe, où qu'il se perde, ou qu'il se veuille un autre, le Breton regarde en secret l'horizon, l'immuable horizon d'Armorique, sa ligne de foi. Son ultime avenir.

     Yann QUEFFELEC (Bretagne Horizons)

   Éditions du Chêne – Collection Panoramique – 1997 – page 164

Mots clefs: Armorique, avenir, Breton, horizon

17:44 Publié dans Citations | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique