compteur
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

04/02/2018

4171 à 4180 - A.Barrico, F.Dostoïevski

4171 - […] la vie n'est pas assez grande pour y faire entrer tout ce que le désir peut imaginer.

     Alessandro BARICCO (Océan mer )

   Éditions Gallimard – Collection Folio – 2008 – page 210

 Mots clefs: désir, vie

 

4172 - « C'est une belle manière de se perdre, que se perdre dans les bras l'un de l'autre. »

     Alessandro BARICCO (Océan mer )

   Éditions Gallimard – Collection Folio – 2008 – page 212

 Mots clefs: perdre (se - )

 

4173 - […] la volupté, en ce cas, provenant de ce que je me rendais trop bien compte de mon humiliation; elle tenait à la sensation d'avoir atteint ma dernière limite: ta situation est abominable, mais elle ne peut être autre; il ne te reste nulle issue; jamais tu ne pourras changer, car si même tu avais le temps et la foi nécessaire, toi-même ne voudrais pas devenir un autre homme; et, d'ailleurs, si même tu voulais changer, tu en serais incapable; en effet, changer en quoi? Il n'y a peut-être rien d'autre.

     Fiodor DOSTOIEVSKI (Le sous-sol)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1956 – pages 689/690

 Mots clefs: changer (- de personnalité), humiliation, volonté, volupté

 

4174 – Tout cela provient de ce que je ne m'estime pas: mais celui qui se connaît peut-il s'estimer, ne fût-ce qu'un peu?

    Fiodor DOSTOIEVSKI (Le sous-sol)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1956 – page 696

 Mots clefs: connaissance (- de soi-même), estime (- de soi-même)

 

4175 – Le fruit légal, le fruit naturel de la conscience, c'est, en effet, l'inertie: on se croise sciemment les bras. J'en ai déjà parlé. Je le répète, je le répète avec insistance: tous les hommes simples et sincères, tous les hommes actifs sont actifs justement parce qu'ils sont obtus et médiocres.

     Fiodor DOSTOIEVSKI (Le sous-sol)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1956 – page 698

 Mots clefs: action, bêtise, inaction, inertie, médiocrité, paresse

 

4176 - […] le désir est l'expression de la totalité de la vie, c'est à dire de la vie humaine tout entière, y compris la raison et ses scrupules; et bien que notre vie, telle qu'elle s'exprime ainsi, revête souvent un aspect très vilain, ce n'est pas moins la vie et non pas l'extraction de la racine carrée.

      Fiodor DOSTOIEVSKI (Le sous-sol)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1956 – page 707

 Mots clefs: désir, vie

 

4177 - […] Heine assure qu'il ne peut exister de biographies exactes et que l'homme ment toujours lorsqu'il parle de lui-même.

    Fiodor DOSTOIEVSKI (Le sous-sol)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1956 – page 718

 Mots clefs: autobiographie, Heine, mensonge

 

4178 – Un homme honnête et cultivé ne peut être vaniteux qu'à condition d'être infiniment exigent pour lui-même et de se mépriser parfois jusqu'à la haine.

     Fiodor DOSTOIEVSKI (Le sous-sol)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1956 – page 721

 Mots clefs: exigence (- pour soi-même), mépris (de soi-même), vanité

 

4179 - […] je constatais que je ne ressemblais à personne et que personne ne me ressemblait. « Je suis seul, tandis qu'eux, ils sont tous! » me disais-je; et je me mettais à réfléchir.

     Fiodor DOSTOIEVSKI (Le sous-sol)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1956 – page 722

 Mots clefs: ressemblance, solitude, unicité

 

4180 – Si l'on aime, on peut même se passer de bonheur. La vie est belle, même dans la peine. Il est bon de vivre, quelle que soit cette vie.

     Fiodor DOSTOIEVSKI (Le sous-sol)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1956 – page 765

 Mots clefs: amour, beauté (- de la vie), bonheur, vie

15:00 Publié dans Citations | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique