compteur
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

30/03/2018

4191 à 4200 - F.Dostoïevski

 

4191 - […] elle paraissait d'ailleurs bien plus jeune que son âge, ce qui arrive souvent aux femmes qui ont su garder jusqu'aux approches de la vieillesse, leur fraîcheur d'âme, leur esprit lucide et un cœur innocent et chaleureux. Ajoutons entre parenthèses, que c'est là le seul moyen de conserver sa beauté jusqu'à un âge avancé.

    Fiodor DOSTOIEVSKI (Crime et châtiment)

  Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1991 – page 254

 Mots clefs: âge, beauté, fraîcheur (- d'âme), jeunesse, vieillesse

 

4192 – On compte un homme de génie sur des millions; et des milliers de milliers d'hommes passent sur terre avant de fournir une de ces intelligences qui changent la face du monde.

    Fiodor DOSTOIEVSKI (Crime et châtiment)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1991 – page 316

 Mot clef: génie

 

4193 - […] Marfa Petrovna, voyant que je m'ennuyais, m'engagea elle-même à deux reprises à faire un voyage à l'étranger. Mais quoi, j'y étais déjà allé autrefois et je m'y étais affreusement déplu. Vous y contemplez un lever de soleil ou la baie de Naples, la mer, et une tristesse vous envahit; le plus vexant est que vous éprouvez une véritable nostalgie. Non, on est mieux chez nous. On peut au moins y accuser les autres de tout le mal et se justifier à ses propres yeux.

     Fiodor DOSTOIEVSKI (Crime et châtiment)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1991 – page 338

 Mots clefs: casanier, mer, Naples, nostalgie, tristesse, voyage

 

4194 - - Quelles cornes? Et pourquoi des cornes? Absurde, vous dis-je. Au contraire, l'union libre les fera disparaître. Les cornes ne sont que la conséquence du mariage légal, son correctif pour ainsi dire, une protestation, et, envisagées ainsi, elles n'ont même rien d'humiliant... et, si jamais – chose absurde à supposer – je contractais une union légale, je me sentirais fort heureux de porter ces maudites cornes, et je dirais à ma femme: « Jusqu'ici mon amie, je me suis borné à t'aimer, mais maintenant je te respecte pour avoir su protester! »

    Fiodor DOSTOIEVSKI (Crime et châtiment)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1991 – pages 433/434

 Mots clefs: cocuage, corne, mariage, union (- libre)

 

4195 - - Plus tard, j'ai compris, Sonia, qu'à vouloir attendre que tout le monde devienne intelligent, on risque de perdre beaucoup de temps... Ensuite, j'ai pu me convaincre que ce moment n'arriverait jamais, que les hommes ne pourraient changer, qu'il n'était au pouvoir de personne de les modifier. L'essayer n'eût été qu'une perte de temps inutile... Oui, tout cela est vrai... C'est la loi humaine... La loi, Sonia, voilà... Et maintenant, je sais, Sonia, que celui qui est doté d'une volonté, d'un esprit puissant, n'a pas de peine à devenir leur maître. Qui ose beaucoup a raison devant eux. Qui les brave et les méprise gagne leur respect. Il devient leur législateur. C'est ce qui s'est toujours vu et se verra toujours. Il faudrait être aveugle pour ne pas s'en apercevoir.

    Fiodor DOSTOIEVSKI (Crime et châtiment)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1991 – pages 476/477

 Mots clefs: bêtise, changement, législation, maître

 

4196 - […] le pouvoir n'est donné qu'à celui qui ose se baisser pour le prendre. Tout est là, il suffit d'oser.

     Fiodor DOSTOIEVSKI (Crime et châtiment)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1991 – page 477

 Mots clefs: audace, pouvoir

 

4197 - - Non, mais je veux dire que, si on arrive à convaincre quelqu'un à l'aide de la logique, qu'il n'a pas lieu de pleurer, eh bien, il ne pleure plus... C'est clair. Et vous, vous pensez le contraire?

- La vie serait trop facile, alors, répondit Raskalnikov.

     Fiodor DOSTOIEVSKI (Crime et châtiment)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1991 – page 483

 Mots clefs: convaincre, logique, pleurs, vie

 

4198 - Il n'est au monde rien de plus difficile que la franchise et rien de plus aisé que la flatterie. […] Mais la flatterie peut n'être que mensonge et fausseté, elle n'en demeure pas moins agréable; elle est accueillie avec plaisir, un plaisir vulgaire, si vous voulez, mais qui n'est pas moins réel. Et si grossière soit-elle, cette flatterie nous paraît toujours recéler un point de vérité.

     Fiodor DOSTOIEVSKI (Crime et châtiment)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1991 – page 537

 Mots clefs: flatterie, franchise, mensonge, vérité

 

4199 - - […] Mais ne répondez jamais de ce qui se passe entre mari et femme ou amant et maîtresse. Il y a toujours là un petit coin qui reste caché à tout le monde et n'est connu que des intéressés.

     Fiodor DOSTOIEVSKI (Crime et châtiment)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1991 – page 539

 Mots clefs: alcôve, amant, couple, femme, maîtresse, mari, secret

 

4200 – Chacun s'occupe de soi-même ici-bas et celui-là a la vie gaie qui arrive à se créer des illusions...

     Fiodor DOSTOIEVSKI (Crime et châtiment)

   Éditions Gallimard – Collection La Pléiade – 1991 – page 542

 Mots clefs: égoïsme, illusions

11:53 Publié dans Citations | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique