compteur
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

24/09/2018

Bonjour

 – Un bon phonographe, je veux dire un jeune homme disposé naturellement à l’obéissance, formé dès le jeune âge à ne dire que ce qui se dit, doué avec cela d’une collection suffisante de rouleaux vierges, un tel jeune homme est promis aux plus hautes destinées. Toujours il chante l’air qu’on lui demande, et il le chante comme il faut ; c’est un recueil de bonnes réponses. Aussi à toutes les expositions, notre phonographe obtient les plus hautes récompenses ; et si seulement personne n’a chanté faux devant son pavillon, le voilà admis à l'École polytechnique, qui est un magasin de phonographes réglés et estampillés par l'État.

    ALAIN (Propos d’Alain-I)

  Éditions Gallimard – Collection la Pléiade – 1997 – page 17

 Voir Résonance n° 3416

 

23/09/2018

Bonjour

 – Quand on voit des choses en courant, elles se ressemblent beaucoup. Un torrent, c’est toujours un torrent. Ainsi celui qui parcourt le monde à toute vitesse n’est guère plus riche de souvenirs à la fin qu’au commencement.

La vraie richesse des spectacles est dans le détail. Voir, c’est parcourir les détails, s’arrêter un peu à chacun, et, de nouveau, saisir l’ensemble d’un coup d’œil.

    ALAIN (Propos d’Alain-I)

   Éditions Gallimard – Collection la Pléiade – 1997 – page 7

  Voir Résonance n° 3414

22/09/2018

Bonjour

 – Et la musique est peut-être de tous les arts celui qui a le plus de puissance sur nos passions ; c’est pourquoi ceux qui aiment trop leurs passions n’aiment point la musique.

    ALAIN (les Arts et les Dieux)

  Éditions Gallimard – Collection la Pléiade – 2002 – page 295

 Voir Résonance n° 3411

21/09/2018

Bonjour

  – […] il y a de la pureté toujours dans le sourire, puisqu’il représente le remède aux émotions vives et le signe humain par excellence.

    ALAIN (les Arts et les Dieux)

  Éditions Gallimard – Collection la Pléiade – 2002 – page 254

 Voir Résonance n° 3407

20/09/2018

Bonjour

  – « Je te conseille de ne pas épouser une femme que tu aimes, dit tendrement le père. Et de ne pas aimer la femme que tu épouses. Offre-lui ta compagnie, ton affection, mais prends garde à l’amour, c’est un guet-apens.

    Naguib MAHFOUZ (Le chemin des gueux)

  Éditions Denoël – Collection Folio – 1989 – page 371

 Voir Résonance n° 3402

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique