compteur
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

19/03/2017

Citations-3981 à 3990 - A.Jenni

 3981 – Le silence est la propreté de l'esprit.

      Alexis JENNI (L'art français de la guerre)

   Éditions Gallimard – NRF – 2011 – page 61

Mot clef: silence

 

3982 - La capacité d'obéir est infinie, c'est un des traits humains les mieux partagés; on peut toujours compter sur l'obéissance […] L'obéissance est inscrite si profond dans le moindre de nos gestes qu'on ne la voit même plus. On suit.

     Alexis JENNI (L'art français de la guerre)

   Éditions Gallimard – NRF – 2011 – page 92

Mot clef: obéissance

 

3983 – On ne peut pas concevoir ce que la langue ne dit pas.

      Alexis JENNI (L'art français de la guerre)

   Éditions Gallimard – NRF – 2011 – page 111

Mots clefs: langue, mot

 

3984 – L'engueulade de couple est aussi codifiée que les danses symboliques de l'Inde: mêmes poses, mêmes gestes, mêmes mots qui font signe. Tout renvoie à des habitudes de représentation, et tout est dit sans qu'on ait besoin de le dire.

     Alexis JENNI (L'art français de la guerre)

   Éditions Gallimard – NRF – 2011 – page 61

Mots clefs: couple, geste, scène de ménage

 

3985 – Les odeurs sont des particules volatiles, elles s'enfuient des formes matérielles pour constituer en l'air une image que l'on perçoit dans le creux de l'âme.

      Alexis JENNI (L'art français de la guerre)

   Éditions Gallimard – NRF – 2011 – page 124

Mot clef: odorat

 

3986 – La France est l'usage du français. La langue est la nature où nous grandissons; elle et le sang que l'on transmet et qui nous nourrit.

      Alexis JENNI (L'art français de la guerre)

   Éditions Gallimard – NRF – 2011 – page 197

Mot clef: français, France, langue

 

3987 - […] peut-être les individus ne sont-ils que les circonstances dans lesquelles ils apparaissent.

      Alexis JENNI (L'art français de la guerre)

   Éditions Gallimard – NRF – 2011 – page 216

Mots clefs: circonstances, être, individu

 

3988 – Comment supporterais-je cet encombrement qu'est l'autre, si le désir que j'ai de lui ne me fait pas tout lui pardonner? Comment vivre avec ceux que je croise si je ne peux les effleurer des yeux, les suivre des yeux, aimer et souhaiter leur passage, car simplement les voir réveille déjà mon corps? Comment? Si l'amour n'est pas possible entre nous, que reste-t-il?

      Alexis JENNI (L'art français de la guerre)

   Éditions Gallimard – NRF – 2011 – page 235

Mots clefs: amour, désir, encombrement (de l'autre), pardon

 

3989 – Ils ne disent même plus le peuple: les masses, disent-ils. Moi je pense chaque homme comme source unique de vie. Chaque homme vaut d'être sauvé, épargné, aucun ne peut être interchangé, car la vie peut jaillir de lui à tout moment, au moment surtout d'être écrasé, et la vie qui jaillit d'un seul homme est la vie tout entière. On peut appeler cette vie: Dieu.

      Alexis JENNI (L'art français de la guerre)

   Éditions Gallimard – NRF – 2011 – page 300

Mots clefs: dieu, individu, masse, peuple

 

3990 - - Tu crois en Dieu, Montbellet?

    • Je n'en ai pas besoin. Le monde va bien tout seul. La beauté m'aide davantage à vivre.

    • La beauté aussi on peut l'appeler: Dieu.

      Alexis JENNI (L'art français de la guerre)

   Éditions Gallimard – NRF – 2011 – pages 300/301

Mots clefs: beauté, Dieu

16:38 Publié dans Citations | Lien permanent | Commentaires (0)

03/01/2017

3971 à 3980 Mirabeau, H.Queffelec, C.Baudelaire, R.Fortassier, J-K.Huysmans, Champfleury, Y.Queffelec

3971 – Dieu veuille préserver ces pauvres peuples de perdre jamais leur idiome barbare et leur droiture de cœur... Le caractère de la noblesse bretonne n'est pas la tyrannie... Tout l'état-major de la garde-côte est composé de gens de qualité et de race de mille ans... Les seigneurs ne parlent à ces paysans dans leur langage dur et grossier que d'un air bon et riant... Je sentais combien je suis peu digne de commander à des gens de cette trempe -là... Enfin j'ai le regret de ne pas être breton.

     Bailli de MIRABEAU (dans « Franche et secrète Bretagne » - H. Quéffélec)

  Éditions Arthaud – 1960 – page 62

Mots clefs: breton, langue bretonne

 

3972 – Contrairement au proverbe, le Breton est d'avis qu'il est moins pratique d'avoir affaire à Dieu qu'à ses saints. Les saints ont été des hommes comme lui, souvent dans sa condition; ils ont vécu presque tous là où il vit: entre gens du même bord on se comprend mieux.

     Henri QUEFFELEC ( Franche et secrète Bretagne )

   Éditions Arthaud – 1960 – page 65

Mots clefs: breton, dieu, saints

 

3973 – Passez en revue , analysez tout ce qui est naturel, vous ne trouverez rien que d'affreux. Tout ce qui est beau et noble est le résultat de la raison et du calcul.

     Charles BAUDELAIRE (cité dans « A rebours »-Introduction)

   Imprimerie nationale – 1981 – page 14

Mots clefs: calcul, beauté, naturel, raison

 

3974 – Car tout véritable voyage abolit à jamais – mais qui d'autre que les poètes ont osé le proclamer? - le pays rêvé sur les cartes et les estampes, dans les musées, ou dans les merveilleux guides.

     Rose FORTASSIER (dans « A Rebours »-Introduction)

   Imprimerie nationale – 1981 – page 20

Mots clefs: rêve, voyage

 

3975 – Il en était de même de ses Rembrandt qu'il examinait, de temps à autre, à la dérobée; et, en effet, si le plus bel air du monde devient vulgaire,insupportable, dès que le public le fredonne, dès que les orgues s'en emparent, l'œuvre d'art qui ne demeure pas indifférente aux faux artistes, qui n'est point contestée par les sots, qui ne se contente pas de susciter l'admiration de quelques-uns, devient, elle aussi, par cela même, pour les initiés, polluée, banale, presque repoussante.

     Joris-Karl HUYSMANS (A rebours)

   Imprimerie nationale – 1981 – page 177

Mots clefs: banalité, œuvre d'art, vulgarisation

 

3976 – La caricature est avec le journal le cri des citoyens.

     CHAMPFLEURY (cité dans « Mœurs conjugales » Daumier – Introduction)

   Éditions Vilo – 1967 – page 8

 Mots clefs: caricature, citoyen, contestation, journal

 

3977 – Oublie la Bretagne, Biyannick. La Bretagne n'est déjà plus qu'une aberration géographique à la merci des promoteurs. Je ne donne pas cher de ta peau si tu restes ici. Un pays, c'est une descendance accrochée bec et ongles à l'histoire, comme aux îles, aux bateaux. Tu la trouves accrochée, toi?

     Yann QUEFFELEC (Bretagne Horizons)

   Éditions du Chêne – Collection Panoramique – 1997 – page 83

Mots clefs: Bretagne, descendance, histoire, pays

 

3978 – La marée noire, Biyannick! Rigolade. Le poison des côtes bretonnes, de l'âme bretonne, c'est le béton. C'est Pornichet, la Baule, Saint-Quay, ce sont les parkings, c'est l'argent. L'homme est un éternel déçu. Quel accident l'a détruit? Quel dieu vengeur coupa son âme en deux? Amoureux, il est bête. Intelligent, c'est un cœur sec. Riche, il détruit tout.

     Yann QUEFFELEC (Bretagne Horizons)

   Éditions du Chêne – Collection Panoramique – 1997 – page 158

Mots clefs: argent, béton, Bretagne, côte, marée noire, parking, poison, pollution, station balnéaire, urbanisation

 

3979 – Avenir et tradition. Pas de renouveau qui n'ait ses racines au plus profond.

     Yann QUEFFELEC (Bretagne Horizons)

   Éditions du Chêne – Collection Panoramique – 1997 – page 164

Mots clefs:avenir, racine, renouveau, tradition

 

3980 – Où qu'il triomphe, où qu'il se perde, ou qu'il se veuille un autre, le Breton regarde en secret l'horizon, l'immuable horizon d'Armorique, sa ligne de foi. Son ultime avenir.

     Yann QUEFFELEC (Bretagne Horizons)

   Éditions du Chêne – Collection Panoramique – 1997 – page 164

Mots clefs: Armorique, avenir, Breton, horizon

17:44 Publié dans Citations | Lien permanent | Commentaires (0)

13/12/2016

3961 à 3970 - S.Hureau, M.Serres, F.Nietzsche, R.Levi-Montallini, L.Gbowee, E.Faure

3961 – La transmission du répertoire [de la chanson] ne doit pas se borner à ce dont on se souvient pour un hommage ponctuel ou pour faire de la sociologie sentimentale lors d'une émission de télévision ou de radio. Il faut le faire jouer, le faire chanter.. En un mot, le faire vivre en précieux héritage pour le futur.

     Serge HUREAU (cité dans Le Monde daté du 26 août 2016)

  Mots clefs: chanson, héritage, répertoire

 

3962 - […] les premiers atomes apparus lors du big bang, comme l'azote, le carbone et l'hydrogène sont ceux qui composent notre humanité. J'espère qu'un jour nos petits-enfants apprendront cette histoire-là.

     Michel SERRES (cité dans Le Monde daté des 11/12 septembre 2016)

 Mots clefs: atome, histoire, humanité (origine de l'-), petits-enfants

 

3963 - […] il y a tellement de grands-papas ronchons aujourd'hui, qui disent tout le temps avant c'était mieux. Je leur réponds toujours, oui, j'y étais, cela tombe bien. On avait Franco, Mussolini, Hitler, Staline, Pol Pot... Rien que de braves gens! Non, c'est maintenant que c'est mieux. Maintenant.

     Michel SERRES (cité dans Ouest-France daté du 9 octobre 2016)

  Mots clefs: aujourd'hui, nostalgie, regret, temps (passé, présent)

 

3964 – Deux mille ans presque, et pas un seul nouveau dieu!

     Friedrich NIETZSCHE (cité dans le Monde daté du 23 septembre 2016)

  Mots clefs: dieu, religion

 

3965 – Donnez de la vie à nos jours plutôt que des jours à notre vie.

     Rita LEVI-MONTALLINI (citée dans Le Monde daté du 9 novembre 2016)

  Mots clefs: longévité, vitalité

 

3966 – Si vous défendez ce en quoi vous croyez, même les hommes en armes auront peur de vous.

     Leyman GBOWEE (cité dans Le Monde daté des 11/12 septembre 2016)

  Mots clefs: conviction

 

3967 – Ainsi, toujours au cours de notre histoire, la grande floraison d'esprit suit le grand effort animal et les hommes d'action engendrent les hommes de pensée.

     Elie FAURE (Histoire de l'art – tome 1)

    Club français du livre – 1972 – page 86

  Mots clefs: action, histoire, pensée

 

3968 – Le Grec fait ses dieux à l'image de l'homme, et le dieu est d'autant plus beau que l'homme est haut par l'esprit.

    Elie FAURE (Histoire de l'art – tome 1)

    Club français du livre – 1972 – page 90

  Mots clefs: beauté, dieu, esprit, Grèce

 

3969 - Le temple résume l'âme grecque. Il n'est ni la maison du prêtre, comme fut le temple égyptien, ni la maison du peuple, comme le sera la cathédrale, il est la maison de l'esprit, l'asile symbolique où vont se célébrer les noces des sens et de la volupté.

     Elie FAURE (Histoire de l'art – tome 1)

    Club français du livre – 1972 – page 98

  Mots clefs: cathédrale, temple

 

3970 – Avant le Christ, les stoïciens avaient enseigné la conquête de la liberté intérieure qui est la somme des disciplines que nous pouvons nous imposer. Avant le Christ, Socrate était mort pour les hommes. L'humanité du Christ fut le testament du monde antique plutôt que la préface du nouveau.

     Elie FAURE (Histoire de l'art – tome 1)

   Club français du livre – 1972 – pages 115/116

 Mots clefs: Christ, humanité, liberté, stoïcisme

16:16 Publié dans Citations | Lien permanent | Commentaires (0)

04/12/2016

3951 à 3960 - Colette, F.Mitterrand, M.Butor

3951 – Dire la vérité, oui, mais toute la vérité, on ne peut pas, on ne doit pas.

     COLETTE (La vagabonde) t.1

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1986 – page 1216

Mot clef: vérité

 

3952 - - Le bonheur? Es-tu sûr que le bonheur me suffise désormais? Il n'y a pas que le bonheur qui donne du prix à la vie.

     COLETTE (La vagabonde) t.1

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1986 – page 1232

Mots clefs: bonheur, vie

 

3953 – Cette fille simple, qui vit tout près de la nature, sait qu'il suffit, pour dénouer toutes nos misères, d'un geste, si facile, à peine violent... On est mort, comme on est vivant, sauf que la mort est un état qu'on choisit, tandis qu'on ne choisit pas sa vie...

     COLETTE (L'envers du music-hall) t.2

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1986 – page 312

Mots clefs: mort, suicide, vie

 

3954 - « Je serai bien avancée quand je n'aurai plus de chagrin! À quoi est-ce que je m'occuperai après? »

     COLETTE (Mitsou) t.2

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1986 – page 715

Mot clef: chagrin

 

3955 - - Ce qu'elle est mauvaise mère votre chatte! S'écriait Camille indignée. Elle ne pense même plus à ses petits qu'on lui a ôtés!

          - Mais c'étaient des paroles de jeune fille, reprit Alain, défiant. Les jeunes filles sont toujours de bonnes mères, avant.

    COLETTE (La chatte) t.3

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1991 – page 826

Mots clefs: chat, jeune fille, maternité, mère

 

3956 – Qu'est-ce qu'il y a dans une jeune fille, d'achevé, de prêt à servir, d'enthousiaste, sinon sa sensualité?...

    COLETTE (Le képi) t.4

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 2001 – page 356

Mots clefs: jeune fille, sensualité

 

3957 – A parler de soi, on ne sent la fatigue que quand on a fini.

     COLETTE (Le képi) t.4

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 2001 – page 368

Mots clefs: égocentrisme

 

3958 - - Que veux-tu, disait ma mère, c'est une vieille fille.

           - Mais, maman, elle est mariée!

           - Crois-tu, repartait Sido vertement, qu'on cesse d'être vieille fille pour si peu?

     COLETTE (Le képi) t.4

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 2001 – page 390

Mots clefs: célibat, mariage, vieille fille

 

3959 – Il n'y a d'amour éternel que contrarié. Méfiez-vous d'un amour paisible où tout va bien! Quand c'est difficile - quand c'est tout le temps difficile - , l'amour ne s'éteint pas.

     François MITTERRAND (cité dans Le Monde daté du 7 octobre 2016)

  Mots clefs: amour, difficulté

 

3960 – Une des façons les plus importantes d'agir sur la réalité, c'est de passer par le langage.

     Michel BUTOR (cité dans Le Monde daté du 26 août 2016)

  Mots clefs: action, langage, réalité

13:14 Publié dans Citations | Lien permanent | Commentaires (0)

12/11/2016

3941 à 3950 - A.Cohen, Colette

3941 - - Non, mon cher, crois-moi, tu ne t'en sortiras jamais: ou Dieu existe et Il n'est pas bon, car il y a trop d'injustice; ou Il est bon mais en ce cas il n'existe pas.

     Albert COHEN (Mangeclous)

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1993 – page 459

Mots clefs: Dieu, injustice

 

3942 - « La vertu sans argent ne devient qu'un luxe inutile. »

     Albert COHEN (Mangeclous)

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1993 – page 505

Mots clefs: argent, vertu

 

3943 – Et comment certaines, de visage si noble et si pur, mes angéliques chéries, peuvent-elles condescendre à l'homme et aux attributs intimes du mâle qui sont si dégoûtants, si grossiers, si laids, si canins?

    Albert COHEN (Mangeclous)

  Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1993 – page 543

Mots clefs: beauté, femme, homme, mâle, sexe (- masculin)

 

3944 - (Rire avec un chef, et par conséquent entrer dans son intimité, est le nec plus ultra pour un fonctionnaire).

    Albert COHEN (Mangeclous)

     Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1993 – page 552

  Mots clefs: chef, fonctionnaire, rire

 

3945 - « Là où il y a de l'argent, il n'y a pas de cœur. Galvanoplastie. L'or recouvre le cœur d'une couche métallique. »

    Albert COHEN (Mangeclous)

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1993 – page 586

Mots clefs: argent, cœur, galvanoplastie

 

3946 – (Les fonctionnaires sont des écoliers qui ont peur, se moquent entre eux de leurs profs, rigolent, donnent des surnoms, se méfient, n'ont pas de soucis, craignent les punitions, espèrent de bonnes notes. Ils sont des enfants toute leur vie, mènent la vie de lycée jusqu'à l'âge de la retraite et puis ils meurent. C'est un sort doux et terrible.)

    Albert COHEN (Mangeclous)

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1993 – page 690

Mots clefs: enfants, fonctionnaire

 

3947 - « Le temps ne respecte pas ce qu'on fait sans lui. »

     COLETTE (Claudine à l'école) t.1

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1986 – page 63

Mot clef: temps

 

3948 – Rien ne mène- je le sais – à l'amour. C'est lui qui se jette en travers de votre route. Il la barre, à jamais, ou, s'il la quitte, laisse le chemin rompu, effondré...

     COLETTE (La vagabonde)t.1

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1986 – page 1081

Mot clef: amour

 

3949 - […] il n'y a guère que dans la douleur qu'une femme soit capable de dépasser sa médiocrité.

     COLETTE (La vagabonde) t.1

   Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1986 – page 1087

Mots clefs: douleur, femme, médiocrité

 

3950 – Le mariage m'apparaît comme une chose si monstrueuse! T'ai-je assez fait rire en te racontant que dès mes premiers jours de mariage, j'ai refusé de faire chambre commune avec mon mari, parce que je trouvais immoral de vivre aussi près d'un jeune homme étranger à ma famille! C'est de naissance , que veux-tu? Je ne me corrigerai pas.

    COLETTE (La vagabonde) t.1

  Éditions Gallimard – collection La Pléiade – 1986 – page 1087

Mots clefs: étranger, famille, mariage

16:02 Publié dans Citations | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique