compteur
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

16/05/2018

Bonjour

 – La vraie promenade réunit en elle la paix de l’esprit et la spontanéité de la vie. La promenade est par excellence une occupation d’homme heureux, et en même temps un exercice qui renforce en lui ce sentiment de bonheur. Il s’y ajoute un élément proprement esthétique, car la promenade, à tout moment, est entièrement présente à elle-même. A chaque tournant de chemin elle fait apparaître dans sa totalité un monde qui ne se montrera qu’une seule fois de cette manière, et ensuite plus jamais.

Le P. VAN der KERKEN (cité dans « Dix petites églises… »)

Publications de Saint-André – Cahiers de Clerlande n°8 – 1999 – pages 75/76

 Voir Résonance n° 3033

15/05/2018

Bonjour

  – […] la mort sape notre confiance dans la vie en nous montrant qu’en fin de compte tout est également futile devant les ténèbres finales.

           Fred UHLMAN (L’ami retrouvé)

Éd. Gallimard – coll. Folio junior – 1999 – page 92

  Voir Résonance n° 3030

14/05/2018

Bonjour

  – Sentir combien l’on est « étrange » - -

    Je veux dire combien ce que l’on sent le plus « soi », ses goûts, son bien, son mal, son corps perçu ou son corps extérieur, ou son corps caché, sont particuliers, « tels » et pourquoi pas « autres » ? L’impression de n’être ce que l’on est que par accident, - de sorte que l’on conçoit que l’on est ce qui supporte mal d’être ce qu’il est. Je suis encore plus celui qui ne veut pas être ce qu’il est, ou n’être que ce qu’il est, que je ne suis celui que je suis ! Mais gare à ce mot traître : « Être ».

         Paul VALERY (Cahiers – Ego)

Éd. Gall.– Coll. la Pléiade – Tome 1 - 1989 – page 223

 Voir Résonance n° 3024

13/05/2018

Bonjour

  – Ô « Vie », chose sans valeur – et ton ombre, le « Temps » !

    Tous deux, c’est l’idée affreuse de « perte » qui vous « imprègne » - (chose étrange à dire) et qui vous donne cette grande apparence de puissance.

  (« Amour », « Esprit » - les deux formes de la lutte désespérée contre la « loi de perte »)

             Paul VALERY (Cahiers – Ego)

Éd. Gallimard – Coll. la Pléiade – Tome 1 - 1989 – page 210

Voir Résonance n° 3021

11/05/2018

Bonjour

 – L’avenir n’a point sur le passé l’avantage infini que nous lui attribuons. Regarde ce qui t’entoure, il contient tous les cas de ce qui sera, en tant que ce qui sera peut te toucher réellement.

            Paul VALERY (Cahiers – Ego)

  Éd. Gallimard – Coll. la Pléiade – T.1 - 1989 – page 115

 Voir résonance n° 3009

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique