compteur
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/05/2018

Bonjour

  – D’ailleurs, c’est toujours les autres qui meurent.

     Epitaphe de Marcel DUCHAMP (cité dans « Vieillir et jouir »)

                Editions Phébus – 1999 - pages 21/22

 Voir Résonance n° 2993

09/05/2018

Bonjour

 – Je suis la foi, je n’ai pas la foi. Si tu veux, Dieu ne peut être qu’une question. Si je rentre dans l’interrogation du divin, je ne peux qu’être dans le doute. Si d’un seul coup je suis dans la certitude, je tue l’idée même de Dieu, avec le mystère. En le faisant entrer dans la certitude, je le fais entrer dans l’histoire, et ainsi j’en fais le monde fini. Le dieu auquel je suis foi, c’est un dynamisme qui me porte, à travers l’interrogation. Je ne veux surtout pas du grand système religieux qui est la mort de Dieu ! Je veux être une nomade de l’interrogation, et pas une … sédentaire de la certitude.

      Thérèse CLERC (citée par R.DADOUN, G.PONTHIEU ds Vieillir et jouir)

            Editions Phébus – 1999 - pages 153/154

Voir Résonance n° 2991

08/05/2018

Bonjour

  – On peut se résigner à vieillir, voire s’en contenter, si la bonne philosophie s’en mêle. Mais l’appeler de ses vœux, y aspirer, non, non et non ! Tandis que le « jouir », bon sang ! Ne pas s’en défaire, et le savourer chaque jour au moins, au goutte à goutte de la vie, et dans l’élixir des corps, le nectar des sexes, caresses, ivresses, orgasmes en rasades – et de tout cela ne rien oublier, quoi qu’il en soit des pannes, des maladies, des injures portées à la vie.

     Roger DADOUN, Gérard PONTHIEU (Vieillir et jouir)

            Editions Phébus – 1999 - pages 21/22

 Voir Résonance n°2990

07/05/2018

Bonjour

  – [La sexualité] demeure toujours frappée d’interdits et d’inhibitions sévères – alors même que, comme le montre avec force divers témoignages recueillis, elle joue un rôle déterminant dans l’organisation de la personne, le goût de vivre et la perception du monde tels qu’ils évoluent avec l’âge.                             

   Roger DADOUN, Gérard PONTHIEU (Vieillir et jouir)

               Editions Phébus – 1999 - page 17

 Voir Résonance n° 2989

06/05/2018

Bonjour

  – [La] toute-puissance [maternelle] ne découle pas plus […] d’une disposition singulière que d’un éventuel arbitraire de la mère. Elle échoit tout simplement à cette dernière, qu’elle le veuille ou ne le veuille pas et quoi qu’elle fasse ou ne fasse pas. Elle ne procède d’aucun vouloir ni d’aucune intention. Elle est directement issue de la relation biologique. Ce qui explique que le père y soit totalement et toujours étranger – quoiqu’on fasse ou veuille faire, n’en déplaise aux tenants des aménagements précoces de ce lien.

               Aldo NAOURI (Les filles et leurs mères)

                Editions Odile Jacob – 1998 – page 295

 Voir Résonance n° 2984

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique